La Méthode « Amazon Training » est ouverte à toutes les femmes de plus de 15 ans. Pas besoin d’avoir une condition physique puisque vous la développerez avec  nous. Au delà d’une simple méthode de self défense l’Amazon Training peut s’envisager comme un art de vivre, visant à vous rendre plus forte mentalement et physiquement tout en restant féminine.

SOLIDARITE

PRAGMATISME

AMUSEMENT

ECHANGE

Témoignage de l’Amazone Olivia

Ne plus jamais être une victime !

« En 2012, j’ai commencé l’Amazon training pour me défouler, m’amuser et apprendre à taper (et du coup avoir moins peur). J’ai complètement changé depuis :
– j’ai appris à transformer ma peur en rage
– j’ai rencontré des nanas incroyables dont certaines sont devenues des amies
– j’ai mangé beaucoup de sushis (il faut bien du réconfort après l’effort non?)
– j’ai transpiré encore et encore
– j’ai dépassé mes limites
– j’ai presque réussi à ne plus du tout (j’ai encore des blocages) être une petite fille sage
– je me suis battue avec mes mecs, me suis retrouvée au sol mais je me suis relevée
– j’ai appris à connaitre le fondateur qui est un homme incroyable et plus féministe que beaucoup de femmes que je connais
– j’ai dit Non de plus en plus fort et de manière de plus en plus convaincue
etc »

Olivia témoigne après 3 ans de cours d’Amazon Training

Lire la suite du témoignage ici
Lire son article sur son blog ici

Témoignage de l’Amazone Emeline

De la curiosité au Hitman

« Qui êtes-vous?

  • Je m’appelle Emeline et j’ai 25 ans
  • j’ai un caractère brut de décoffrage avec le contact facile mais malgrè un côté assez impulsive j’analyse les choses.
  • Je suis originaire de Dijon, mais vis actuellement à Quimper
  • Je suis sportive depuis l’enfance et j’ai pratiqué la gymnastique rythmique.

Dans quel état d’esprit vous êtes vous inscrite à un cours d’Amazon Training ?

  • Par Curiosité (découvrir l’activité Amazon Training) et aussi par envie de savoir réagir dans une situation difficile. Le côté défoulement physique et moral m’a également séduit.
    … »

Lire la suite de son témoignage ici